SX US

Sx US à Anaheim, c'est déjà parti !

Article ajouté le 06/01/2006

Jérémy McGrath

A propos de son retour à la compétition
Je n’appellerai pas ça un retour. La compétition me manque. Mon rôle chez Honda est maintenant d’aider les autres pilotes. Je veux toujours rouler mais pour d’autres raisons. L’année dernière fût difficile car je ne suis pas arrivé aussi prêt que je ne l’aurai dû.

A propos de ses résultats
Je ne peux pas dire que les résultats ne comptent pas pour moi. Ce serait forcément agréable de pouvoir rouler devant avec les meilleurs. Quoi que je puisse faire pour aider les jeunes pilotes, je le ferai. Je suis heureux de pouvoir les aider car il ne s’agit pas que d’une satisfaction personnelle, c’est aussi bénéfique pour tout le team.

A propos de son rôle chez Honda
Je vais m’engager sur les six premières courses de la saison. Quand Davy Millsaps débutera sa saison sur la côte est, je me rendrais sur les courses pour le voir rouler. Lorsque je retourne chez moi après chaque saison de SX, je me demande toujours si le moment est venu pour moi de devenir spectateur. Mais à chaque fois l’envie de rouler est plus forte. J’ai décidé de rouler lors de six courses du championnat et en accord avec Honda, et peu importe ce qui arrivera, je ferai le point après ses six courses.


Chad Reed

Concernant sa performance au Canada
J’ai beaucoup travaillé depuis le Canada. C’est évident que ma performance au Canada fût pathétique. Je me suis blessé au genou là bas et fût obligé de me reposer. J’ai travaillé plus précisément les points sur lesquels je dois m’améliorer. Je n’ai pas vraiment bien roulé au Canada, mais ça fait parti de la compétition. L’année dernière fût une rude saison pour moi et je suis motivé pour bien rouler cette année.

Concernant la régularité
L’année dernière j’ai appris que l’on ne pouvait pas gagner un championnat lors de la première course, mais qu’on pouvait, en revanche, le perdre dès cette première confrontation. Je veux juste prendre du plaisir, réaliser de bons départs et être régulier.

Sur son état de santé
Tout est ok maintenant. Je suis à 100% et mon genou va beaucoup mieux. J’étais en retrait au Canada mais il faut savoir faire avec le bon et le moins bon. J’ai pu voir où j’en étais et ainsi su ce qu’il me restait à faire.

A propos d’Ahaneim
J’ai grandi en regardant Jérémy McGrath, et Anaheim était sa course. Il y était comme chez lui. C’est toujours génial de pouvoir y rouler. C’est un endroit spécial pour une victoire. Toute l’industrie et les teams y sont présent, et ça rend cette course particulière. Mon but reste de remporter le championnat. Nous avons une longue saison et je dois rester régulier et gagner quand je le pourrais. Remporter un titre est toujours un accomplissement  énorme.


Kevin Windham

A propos de sa blessure
C’était une petite chute. Le testing se passait bien et j’étais très content de ma moto. Je sortais d’une série de whoops et j’ai perdu l’avant sur un petit double. Je suis retombé sur mon bras et me suis cassé deux os. J’ai maintenant deux  plaques et onze vis dans le bras. Tout se présente pour le mieux et puis un jour un petit double met fin à vos espoirs.

A propos de son retour
Je ne sais pas, il est encore trop tôt pour donner une date de retour. J’ai été opéré il y’a maintenant trois semaines et j’ai une meilleure idée sur la tournure que prennent les choses. Cette blessure n’est pas une opportunité pour me mettre en retrait du milieu, comme j’avais pu le faire lors de ma fracture du fémur. D’ici mon retour, je vais prendre un rôle actif dans une autre partie de notre sport.
 

James Stewart

Prouver aux gens qu’ils avaient tort…
Je suis nettement plus motivé de le faire pour moi-même. Je ne suis pas ici pour prouver des choses aux gens. Je sais que j’ai le talent pour le faire. Il faut juste assembler toutes les pièces du puzzle. J’ai essentiellement travaillé pour m’assurer que je suis prêt cette année à faire toute la saison. J’ai gagné des courses la saison dernière et j’ai ainsi accompli certains de mes buts.

Concernant la régularité
J’essaye de rester régulier. En réalité, je vois la course d’Anaheim comme la troisième course de la saison et non comme la première. Le fait d’aller sur les premières courses du championnat du Monde m’a vraiment aidé. Si j’étais mal parti j’aurais tout simplement essayé de rouler le mieux possible. C’est une saison de seize courses et non pas une confrontation unique lors de chaque week-end. Je pense que c’est la vision que j’avais la saison passée. Je voulais absolument gagner toutes les courses. Cette année je veux gagner la course jusqu’à Las Vegas et remporter le titre.

Sur le fait d’être finalement capable de se battre avec Ricky …
J’étais toujours une marche au-dessous de lui. Je suis un peu plus jeune. A chaque fois que je montais d’une cylindrée, il changeait lui aussi de cylindrée. Il a commencé à rouler chez les pros en 1996 et moi j’étais encore en 60cc à cette époque. Je le respectais beaucoup et tentait de faire exactement comme lui. Il a remporté tellement de courses en amateur et moi j’essayai de battre ses records. Maintenant nous avons la chance d’être ensemble, nous avons roulé ensemble l’année dernière, et je suis vraiment impatient de concourir de nouveau avec lui cette saison.
 

Ricky Carmichael

Concernant sa victoire l’an passé
2005 fût une année incroyable pour moi. Avec une nouvelle moto, un nouveau team et une année 2004 de supercross en tant que spectateur, j’estimais que j’avais beaucoup de choses à prouver à tout le monde et à moi-même. J’ai eu de belles courses et fût régulier. 2005 a été une année très spéciale et je ne suis pas prêt de l’oublier.

Concernant ce nouveau championnat..
J’espère que l’on pourra tous rester sans se blesser. J’aimerai vraiment qu’on aille tous jusqu’à la dernière course et que le meilleur gagne. Je pense que c’est ce dont le sport a besoin et ce serait fabuleux pour la télévision.

Concernant James Stewart…
Il avait l’habitude de venir rouler chez moi lorsqu’il était encore en 60cc. C’est un pilote extraordinaire qui arrive à faire des choses sur la moto que beaucoup de personnes n’arrivent pas à faire. Il a désormais un nouveau style de pilotage et une nouvelle façon de voir la course. Je suis ici pour voir si je suis capable de la battre. Il a eu deux magnifiques courses au Canada. Il nous a donné à tous beaucoup de motivation et nous sommes ici pour donner le meilleur de nous même. C’est remarquable de voir un pilote aussi impliqué que lui. Je l’ai vu depuis qu’il roule en peewee, et c’est fabuleux de voir une personne monter dans la hiérarchie et évoluer comme il peut le faire.

Concernant son programme d’entraînement …
 Je n’ai jamais cherché à être à mon maximum pour les épreuves du Canada. Je ne suis pas là assis à tenter de trouver des excuses sur ma défaite. J’avais certainement encore du travail à accomplir, mais maintenant je me sens reposé et prêt. J’ai eu quelques semaines de repos et maintenant je vais juste suivre mon programme jusqu’à la fin de l’année. Je prends du plaisir à me rendre chaque jour sur un terrain et je ne suis pas usé de l’entraînement.

Concernant les faiblesses de James Stewart..
Je sais où James est bon et où il est moins bon. La chose la plus importante est que je dois toujours être en position de pouvoir profiter de sa moindre erreur. Mais cela n’arrivera pas si il se trouve avec plus de huit secondes d’avance au bout de trois tours. Nous sommes tous très bons et des pilotes talentueux. Si vous nous laissez un peu d’air et que rien de mauvais ne nous arrive, le jeu est déjà presque terminé.

Info SupercrossMedia, photos copyright TFS, traduction Mx2k

Dernières vidéos

  1. Vidéo : une Honda 500 CR 2001 neuve par JeeWee
    honda 500 2001
  2. Vidéo : Thor Mini O's en live
  3. Vidéo : un shooting de stars avec Dylan Ferrandis, Eli Tomac, Cooper Webb, Axel Hodges et Tyler Bereman
    shooting bell
  4. Jordi Tixier et Benoit Paturel à vélo de Paris à Nice pour la bonne cause
    tixier et paturel
  5. Vidéo : le test complet de la GasGas 125 MC 2021 by mx2k
    vidéo gasgas mc 125