MXGP

Zach Pichon : Virage en enduro ?

Article ajouté le 07/10/2019

Remise en question

 

24e du Championnat du Monde MX2, Zach Pichon pourrait obliquer vers l'enduro la saison prochaine, lui qui a effectué une pige dans la discipline il y a une semaine, lors du GP de France à Ambert, avec un certain succès le second jour (il a marqué 10 points) . L'absence de propositions sérieuses en Mondial de motocross et une multitude de raisons le font aujourd'hui envisager avec sérieux un virage vers les banderoles. Mickaël Pichon, le papa, nous en dit plus sur l'avenir du fiston qui roulera ce week-end sur l'endurance de Mazan, dans le sud-est après un petit bilan de cette saison 2019.

 

2019 : "Je pense que la saison a été correcte. Avec des hauts et des bas. C'est à l'image de Zach, il progresse doucement. Il s'est rapproché du top 10 au fur et à mesure que la saison avançait, petit à petit. Après, il a connu des soucis physiques entre le dos, le talon, l'épaule à Kegums, ça n'a pas été évident pour lui. Mais pour sa première saison complète, c'est pas trop mal. Il a 18 ans seulement, il ne faut pas l'oublier. Tout le monde n'est pas Roczen ! Je pense aussi qu'il lui a fallu composer avec une machine avec des qualités, une partie-cycle et des suspensions top, mais aussi un léger déficit en moteur. Il lui fallait compenser et ce n'est pas dans son pilotage. Sur certaines pistes, c'était un peu juste. Mais bon, je suis content, il ne s'est pas fait très mal, une chose rare aujourd'hui puisque si l'on y regarde, des gars qui parviennent à signer des saisons complètes, tu ne dois pas en avoir plus de 5, 6 ! Quand t'es parent, c'est déjà une satisfaction. Il lui aurait fallu faire des coups d'éclat mais il lui a manqué des excellents départs, il a dû en faire deux, trois... C'est difficile de comparer avec un Tom Vialle qui a fait 55 départs en tête sur 60."

 

Les projets : " Et bien pour l'instant, on attend des propositions et les seules que nous avons reçues, c'est pour l'enduro ! En cross, on n'a rien. Surtout émanant de structures qui tiennent la route, soit pour moi KTM, HVA, Yamaha Kemea, F&H et peut être Honda usine... Les autres, ils ont pour objectifs de s'approcher du top 10, ce qui est déjà un objectif louable, mais sachant comment je suis, exigeant et pointu, ils ne m'appellent pas ! En plus, aujourd'hui, les teams veulent de l'argent et après trois années à en donner, je ne veux plus ! Avec ma femme on a dit "stop". A 19 ans, il est temps que Zach gagne sa vie, ne serait-ce qu'un peu. C'est la reconnaissance de son statut de professionnel. Donc, pour résumé, on ne ferme pas la portes au MX, mais sans proposition décente, et bien on envisagera un changement de carrière."

 

L'enduro : "C'est une discipline qu'il aime bien même si c'est vrai qu'attaquer par le GP de France, ce n'était pas le plus simple pour lui ! Il a passé le permis deux semaines avant. Mais s'il a galéré dans les liaisons, le deuxième jour, il a signé des bons chronos en spéciales. A tel point qu'il pourrait intéresser des team-managers qui ne nous demanderaient pas d'argent, qui lui donnerait même un petit truc tout en couvrant ses frais ! Un truc impensable en cross. Ensuite, l'enduro c'est moins de courses, moins de stresse, moins de risques... Bref, on attend. A la fin du mois, ça devrait être réglé."

Du SX pour la fin d'année ; " Non ! On n'a pas le matériel, les motos, aucun entraînement, pas de pièces... Pour faire quoi en plus, Paris. Ok, mais souci, il n'y a aucune épreuve de préparation avant. En plus, ça ne sert à rien. On ne lui proposera pas de guidon parce qu'il y roule bien ! "

VB, mediacross, VB
 
MOTOCROSS EMAG

Dernières vidéos

  1. CDF Saint-Léger de Balson : Sand it (3) Dans l'intimité du team Yamaha
  2. Saint-Léger de Balson en vidéo
  3. SX de Genève (samedi) : Crown rempile, Brayton s'énerve
  4. SX Genève (vendredi) : Crown et Davalos devant !
  5. SX Tour à Lyon : les finales du vendredi et samedi