Nouvelles ambitions de fin de saison pour Romain Febvre

Article ajouté le 20/07/2016

 

Romain Febvre a effectué son retour à la compétition ce week-end à Iffendic à l’occasion de la finale des championnats de France Elite. Et quel retour ! Le champion du monde MXGP a dominé les deux manches sans problème, avant d’enquiller la dernière ligne droite du Mondial 2016... 

Il s’agissait donc d’un week-end de reprise pour RF 461, suite à la très violente chute subie à Matterley Basin lors de la course qualificative à la veille du GP de Grande Bretagne. Un accident qui avait laissé le Français KO, victime d’un trauma crânien. Et qui lui a sans doute fait perdre tout espoir de second titre mondial consécutif, le pilote Yamaha Factory devant déclarer forfait le lendemain, de même que la semaine suivante au GP de Lombardie à Mantova. Ainsi le voici troisième au classement provisoire, débordé par Antonio Cairoli, second, quelque trente-deux points devant lui, et complètement semé par Tim Gajser, impressionnant leader avec cent vingt-quatre unités d’avance sur le Frenchie. Lui qui comptait un débours inférieur d’une centaine de points sur le pilote Honda avant sa collision avec Ben Townley… C’est que le protégé de Giacomo Gariboldi a trusté les succès lors des deux derniers rounds, réussissant le score parfait : quatre fois vingt-cinq points en quatre manches ! 

Aussi désormais l’objectif de Febvre est-il de « tenter de remporter le plus de courses possible lors des six derniers GP de la saison. J’ai retrouvé toutes mes sensations, mais naturellement j’ai un peu perdu au point de vue condition, étant resté un mois sans rouler ni même m’entraîner, j’en étais incapable. Je ne suis donc pas à 100%, je vais avoir besoin d’un peu de temps pour retrouver mes marques en compétition, c’est certain ». « Le scanner a permis de constater qu’il n’y avait aucun problème au niveau cérébral, seulement un nerf optique avait subi une légère compression et j’ai eu un souci de vision avec l’œil droit. J’ai consulté plusieurs spécialistes pour obtenir leur avis et profiter des meilleurs conseils et tous m’ont expliqué qu’il fallait être patient, qu’il pouvait y en avoir pour trois semaines… ou peut-être pour trois mois ! J’avais du mal à me concentrer pour piloter, ou même rouler à vélo. J’ai voulu faire une tentative avant Mantova mais j’ai vite dû renoncer, je manquais d’équilibre… ». 

Jusqu’à l’incident de Matterley Basin Romain Febvre avait été le seul à pouvoir contrer la tornade Gajser et l’on avait d’ailleurs assisté à de mémorables joutes entre les deux hommes. Mais aujourd’hui le Français doit reconnaître que ses chances de conserver sa couronne sont quasiment évanouies, vu l’avance du jeune Slovène qui, au passage, n’a pas encore loupé un seul podium depuis le début de saison. « Ça n’a pas été facile à admettre », a confié le champion sortant. « Même si ce n’était ni ma faute, ni celle de Townley. Le souci c’est que, contrairement à ce qui se passe avec une fracture ou un quelconque problème osseux, j’avais du mal à sentir un progrès, à appréhender la guérison et il était donc impossible de fixer une date de reprise. Aujourd’hui le championnat paraît plié et je ne peux pas y faire grand chose ».

Je pense qu’on se dirige sans doute vers une bataille avec Cairoli pour la seconde place finale

« Bien sûr tout peut encore arriver, mais je pense qu’on se dirige sans doute vers une bataille avec Cairoli pour la seconde place finale. Sans perdre de vue qu’il y a aussi un groupe assez compact juste derrière moi au classement… C’est pourquoi je veux retrouver ma forme optimale au plus vite et essayer de gagner un maximum de manches lors des derniers GP. Loket devrait être assez favorable, dans la mesure où ce type de terrain béton est moins exigeant physiquement parlant, mais on ira ensuite à Lommel, dès la semaine suivante et là ce sera une autre chanson ! ». 

Par Adam Wheeler
Chazster.com
Roues libres

Dernières vidéos

  1. Le team Rockstar Energy Husqvarna en vidéo
  2. Enduropale 2018 : le team HB Motoblouz dans la course.
  3. Vidéo : Arenacross anglais, l'enfer du devoir.
  4. vidéo : Nico Aubin à l'Enduropale.
  5. La piste de Phoenix en video, 4e course du SX US