Arnaud Tonus : « Ce serait dommage d’avoir des regrets »

Article ajouté le 24/10/2016

Arnaud Tonus, le nouveau pilote Yamaha Wilvo, s’est exprimé pour la première fois sur son retour en Mondial et son arrivée en catégorie MXGP, après deux années assez infructueuses passées de l’autre côté de l’océan Atlantique…

A 25 ans voici le Suisse qui revient donc en Grands Prix avec un contrat de deux ans en faveur de Yamaha Motor Europe, lui qui a passé deux saisons complètes aux USA pour le compte du team de Mitch Payton, Pro Circuit Kawasaki, sans trop pouvoir démontrer tout son talent en 250 SX et MX AMA à cause d’un virus tenace et de pénibles blessures à un poignet et une épaule.

« Evidemment aujourd’hui je suis concentré sur l’avenir, mais en ce qui concerne les deux années écoulées, bien sûr que je suis très frustré d’avoir été out si longtemps ! Malade et en fait jamais vraiment à 100%. Mais bon, ça fait partie du sport et on va dire que tout cela m’a fait grandir. De toutes façons je ne peux rien y changer... Quand on part là-bas c’est pour se montrer sous son meilleur jour et ça n’a pas été vraiment le cas. Mais je me suis beaucoup battu et finalement je suis plutôt content de la façon dont ça s’est terminé. Et puis ce serait dommage de vivre avec des regrets ».

Tonus, qui a brillé au dernier MX des Nations sur une KXF 450, sera l’équipier de Shaun Simpson dans ce qui va être le team satellite officiel de Yamaha en MXGP, dirigé par Louis Vosters. Il devrait faire sa première apparition au guidon de son YZF 450 au supercross de Genève en décembre prochain. « Je pense rouler à Genève, Louis est OK et je vais me préparer pour y faire bonne figure. Si tout va bien, je devrais découvrir ma nouvelle moto dans une semaine environ ».

Le Genevois a prévu de se partager entre une base belge et sa résidence suisse cet hiver, avant ce qui sera sa première tentative en classe MXGP en 2017. Il n’est pas en revanche complètement étranger à la marque bleue, dans la mesure où il a roulé Yamaha en 2012 pour le compte de Steve Dixon en MX2. Et déjà il y côtoyait Simpson.

« Toutes ces perspectives me rendent très heureux. En 250 je devais faire attention à ne pas trop faire de muscle pour ne pas prendre trop de poids, me préparant surtout pour le supercross aux USA. Cette fois, en vue des GP, l’entraînement sera différent et je devrai davantage penser à l’endurance. La saison va être très longue avec vingt GP, mais au moins je peux me permettre de prendre quelques kilos, la puissance de la moto compensera ! ». 

Info Adam Wheeler www.ontrackoffroad.com - Photo Yamaha Racing
Chazster.com
Roues libres

Dernières vidéos

  1. Le team Rockstar Energy Husqvarna en vidéo
  2. Enduropale 2018 : le team HB Motoblouz dans la course.
  3. Vidéo : Arenacross anglais, l'enfer du devoir.
  4. vidéo : Nico Aubin à l'Enduropale.
  5. La piste de Phoenix en video, 4e course du SX US