Évènement

Eicma 2015 à Milan (3/5)

Article ajouté le 24/11/2015

EICMA 2015 À MILAN : LA TENDANCE VINTAGE S’AFFIRME UN PEU PLUS !

L’Eicma, à Milan, c’est chaque année l’opportunité de prendre le pouls de l’industrie moto et d’en rencontrer les acteurs. L’Italie offre également la possibilité de découvrir le travail des plus petites enseignes. Voici quelques clichés du millésime 2016, d’un salon parcouru au pas de charge en 6 heures chrono. Des coups de cœur, des idées à retenir, de belles bécanes à admirer et des détails qui laissent bouche bée… Portfolio très personnel.

Symphonie métallique autour d’un bicylindre Harley
Le souci du détail signe les belles réalisations
Gros plan sur une suspension arrière qui ne manque pas d’allure…
Lorsque la mécanique devient un art !
Avec cet échappement, le sur-mesure prend vraiment son sens…
Les détails sont sublimes, à la mesure de la silhouette
Le style « old school » fait merveille en Italie.
Un réservoir qui se love sur l’épine du cadre. Sublime !
La Yamaha SR 400 Yard Built « CS-05 Zen » de it RoCkS!bikes adopte un habillage monocoque, une suspension type Cantilever à la place des 2 amortisseurs et un bras oscillant original en acier tubulaire.
Une Yamaha XJR new look. A vous de juger…
Réalisée dans le cadre du programme Yard Built Yamaha, la XJR 1300 des Espagnols d’El Solitario a de l’allure : bras oscillant en alu Over Racing, ligne titane Asahina Racing, jantes Dymag en carbone avec freinage 6 pistons ISR, coque Classic co en carbone… 148 ch pour 183 kg en ordre de bataille !
Infernaux le radiateur d’huile semi-circulaire Taleo Racing et les optiques PIAA de « Big Dad Wolf », le nom de cette XJR El Solitario.
Massif le bobber sur base XJR, qui plus est, dans cette livrée full black.
La Yamaha XV 950 « El Raton Asesinos » signée de l’Allemand Marcus Walz.
Gros plan sur le réservoir « fait maison » par Walz Hardcore Cycles.
Habillage Walz, jantes Marvic en magnésium, accastillage LSL, bras oscillant et suspensions revues… gros taff sur la XV 950 Walz.
Le parfait attelage pour aller surfer en famille.
Une selle haute couture, hyper tendance à Milan.
Depuis 2004, CR&S appartenant aux Milanais Giorgio Sarti et Giovanni Cabasse, propose deux motos dont cette DUU (pour deux) au look ravageur et à la présentation irréprochable.
Le cadre en acier et inox de la DUU est garanti à vie et accueille une suspension arrière monoshock. Elle pèse 245 kg à sec.
Détail du bouchon du réservoir de 15, 5 litres de la DUU de CR&S.
Le cœur de la DUU est un bicylindre S&S de près de 2 litres développant 110 chevaux, pour des sensations très fortes.
Sympa, la Triumph scrambler « Universal » des Romains de Cafe Twin !
Toujours réalisée par l’enseigne Cafe Twin, installée à Rome, cette classique Honda Four au style bien affirmé
Le patch qui va bien, il ne reste plus qu’à trouver la couturière…
La Triumph Scrambler de Cafe Twin sous un autre angle. Ça le fait !
Créée par Paolo Chiaia, la marque Zaeta propose la DT530, une citadine très énervée de 60 ch (moteur TM, 4 temps à carbu Keihin de 41 mm), offrant une partie-cycle minimaliste pour un poids de 115 kg en ordre de marche !
Si vous cherchez des idées pour un poste de pilotage original…
HP Corse expose ce bel échappement de la ligne « Classic Line » pour Ducati Scrambler.
Les petits détails, qui nécessitent du temps…
La Yamaha XV 750 « Orange Project » reçoit un échappement HP Corse « Hydroform », une fourche Showa de 43 avec freinage Brembo en 310 mm et étrier 4 pistons, un bras oscillant OEM renforcé, un réservoir de Benelli… un sacré chantier !
Roland Sands Design est dans le coin. C’est écrit !
Belle ambiance sur le stand Hedon, dans l’air du temps…
Vingt exemplaires de cette Segoni Special seront produits en 2016. Moteur Kawasaki Z800, 113 ch pour 170 kg. Les artisans italiens entendent perpétuer une histoire démarrée en 1971 avec Giuliano et Roberto Segoni, autour de moteurs Kawasaki et Laverda.
Le design de la Segoni Special est signé De Benedetti & Fiordi Design. Habillage en carbone, réservoir de 12 litres, châssis tubulaire avec platine centrale dorée à l’or 24 carats, bras oscillant en aluminium, jantes OZ. Un style particulier…
Enorme travail sur l’aluminium, mais aussi l’échappement, façonné à l’ancienne pour cette machine, sur base Harley Softail Blackline, réalisée par les boys de Shaw Speed&Customs. Le bloc est boosté via Screamin Eagle.
Performance Machine et Roland Sands Design ont aussi aidé Shaw Speed&Custom à la création de « Projet 59 ».
Une Harley 883 Iron qui en jette, réalisée avec du bon matos ricain signé Roland Sands Design, Performance Machine, Vance&Hines et Progressive Suspension.
Une déco de la mort qui tue, sur une Harley-Davidson de série.
La Manx vous a fait rêver ? Sarolea en propose une interprétation électrique. C’est pas la même magie…
Des Béhèmes au style old school, dépouillé, vintage… un peu partout sur le salon. Ici chez les Allemands de Held.
Par Claude de La Chapelle. Photo : iPhone 6s.
Chazster.com
Roues libres

Dernières vidéos

  1. Le team Rockstar Energy Husqvarna en vidéo
  2. Enduropale 2018 : le team HB Motoblouz dans la course.
  3. Vidéo : Arenacross anglais, l'enfer du devoir.
  4. vidéo : Nico Aubin à l'Enduropale.
  5. La piste de Phoenix en video, 4e course du SX US