Interview Tommy Searle : Faire mon boulot pour le team anglais !

Article ajouté le 29/09/2017

INTERVIEW : TOMMY SEARLE

 

Associé à Max Anstie (MXGP) et Dean Wilson (Open), Tommy Searle fait partie des potentiels vainqueurs du Trophée Chamberlain lors de la 71e édition du Motocross des Nations qui débutera demain. Redescendu en 250 pour l'occasion, il nous dévoile son plan d'attaque pour décrocher la lune, lui qui sort d'une saison difficile marquée par une grosse blessure au genou.

 

Comment ça va la santé ?

" Je me sens bien, enfin. Mon genou ne m'embête plus du tout et mon souci à la main est également résolu. Je me suis cassé un métacarpe lors d'un entraînement il y a quelques temps, mais désormais, tout est ok. Maintenant, mon objectif est de rouler comme je sais faire et d'oublier cette année de galère où je n'ai cessé d'enchaîner les em..."

Une victoire dans ta catégorie, voire un top 3, pourrait sauver ta saison ?

" Mon but est déjà de faire mon boulot pour le team, soit de viser deux bonnes places dans ma catégorie."

Tu vises deux tops 10, ou mieux ?

"Sincèrement, je ne sais pas quelle place viser. Ça dépendra énormément du départ et l'on sait qu'avec une 250, il sera très difficile de sortir devant ici, surtout avec les conditions météo. Maintenant, il faut voir ce que j'arrive à faire au premier virage..."

Qui décidera de la place sur la grille ?

" Je ne sais pas encore. Je pense qu'il n'y aura pas trop d'options possibles avec le profil du premier virage : les 250 se mettront inter. C'est une position où il y a moyen de s'en sortir en se glissant à l'intérieur. On fera tous le même choix. Enfin, à l'exception des équipes qui ne jouent pas la gagne, comme l'Italie. Tony (ndr, Cairoli), qui vise la gagne, se mettra à l'inter."

Tu as roulé combien de fois avec la 250 ?

" Trois, quatre fois au total. C'est la machine du team Dixon donc, je ne suis pas perdu. Elle marche vraiment fort. Je n'ai besoin que de rouler en course maintenant."

Descendre de la 450 à la 250 ne t'a pas posé de problème ?

" Non, pas particulièrement. La petite accepte bien les sur-régimes, ça me convient bien (rires). Et puis c'est vrai que j'ai toujours apprécié les 250. C'est sur cette cylindrée que j'ai brillé."

Une manche du championnat national de motocross se dispute sur cette piste ?

" Non. La dernière fois que j'ai roulé sur cette piste, en course, c'est lors du GP l'an dernier. Cette année, je n'ai pu tester les modifications qui ont été apportées qu'une seule fois."

Justement, ils te plaisent ?

" Oui, c'est super sympa. Les sauts sont gros, vraiment gros, même un peu trop gros, mais bon, ça fait le show. Après je pense que si c'est humide, et je crains que ce le soit, on va vraiment avoir des soucis pour tout sauter. Avec les ornières, les trous, ça va être chaud, surtout avec les 250."

Justement, à propos du temps, t'as quoi comme info ?

" A priori, dimanche, ça risque d'être très mouillé ! Mais bon, ça peut changer, je n'arrête pas de vérifier ce qu'ils annoncent."

Les Anglais sont avantagés par les conditions pluvieuses ?

" Un petit peu. Après, on apprécie pas ça plus que les autres non plus. Il faut bien partir, rouler "smart", de façon intelligente et garder ses lunettes le plus longtemps possible, c'est pas évident..."

 

 

VB, photos Vale, Kawa
Chazster.com
Roues libres

Dernières vidéos

  1. Video : Le team HVA Rockstar au Dakar
  2. Tim Gajser I The Rookie : Road to Glory Part 2
  3. VIDEO : La Triumph Bonneville Street Twin à l'essai
  4. Bonne année 2016 !
  5. La Yamaha XTZ Crosser 150cc par Bendita Macchina