GP de France à Ernée : Jonass et Desalle fêtent l'Ascension.

Article ajouté le 28/05/2017

 

MX2

Jojo bétonne

Motivé à bloc par la perspective de gagner devant son public, Benoit Paturel aura presque réussi sa mission. Sans l'inévitable Pauls Jonass, toujours aussi efficace au départ et dans les premiers tours, c'était pour lui. Le garçon en avait les moyens, comme il l'a montré lors de la seconde manche en se portant en tête d'emblée et en signant une superbe manche, en tenant à respect l'officiel KTM et Jeremy Seewer, engagés dans un duel à distance, à une portée de fusil du Français. Seulement voilà, un GP, c'est deux manches et dans la première, Benoît "n'a pu" revenir que troisième malgré de beaux dépassements sur Hunter Lawrence et Julien Lieber. Bref, il échoue de peu à remporter ce GP, mais ce n'est pas passé loin et le public ne lui en a pas voulu, comme l'a prouvé la ferveur populaire qui n'a cessé d'accompagner le tricolore sur le podium final. En tout cas, une nouvelle fois, c'est le Letton qui signe la bonne opération du jour en grappillant cinq points à son poursuivant direct, Jeremy Seewer. Un autre qui a passé une belle jouréne, c'est le Français Stephen Rubini qui a enfin signé un GP en rapport avec son potentiel en signant un superbe 9/14. Idem pour David Herbreteau et Nicolas Dercourt qui marquent les 5 points de la seizième place dans la première et la seconde manche. Un GP qui fait du bien au moral.

 

MXGP

Desalle is back

Il avait laissé entrevoir hier, en remportant la qualification, son goût pour la piste. Aujourd'hui, Clément Desalle, auteur d'un 4/1 a montré qu'il avait aussi la rage pour la gagne. Un poil éclipsé par un trio Nagl, Cairoli, Van Horebeek en première manche, le Wallon a ensuite montré qu'il n'était pas un faire-valoir des gros bras du championnat et tenant à distance pendant toute la manche un Gautier Paulin des grands jours. Ça prouve bien des choses car la tâche n'était pas aisée. Car Gautier avait dans le second débat la grinta des grands jours. Antonio Cairoli peut en témoigner, lui qui avait course gagnée jusqu'à subir, au quatrième tour, la furia française. Aujourd'hui, c'était pour Clément. Enfin, pas de quoi doucher l'enthousiaste du public qui fut servi et par le podium de Gautier Paulin, et par la fureur de Romain Febvre qui ne doit qu'à deux départs moyens et une chute dans chacune des manches de ne pas grimper sur le podium. Car à Ernée, c'était un Romain retrouvé qu'on a pu voir en piste. Le gars qui ne lâche rien et qui trouve des solutions quand il n'y en a pas vraiment. Et si son résultat brut parait juste correct sur le papier (7/4), dans les faits, l'homme a fait plaisir à voir. Du côté des Tixier, Desprey, Boog et Potisek qui ont signé un tir groupé aux 16, 17, 18 et 20e places, Ernée aura été un GP un poil difficile où la satisfaction est parfois le fait d'une bonne manche (ndr, la douzième place de Desprey en première), parfois le sentiment du devoir accompli sur une piste rendue exigeante par la chaleur étouffante !

 

 

Vincent Boudet
Chazster.com
Roues libres

Dernières vidéos

  1. Video : Le team HVA Rockstar au Dakar
  2. Tim Gajser I The Rookie : Road to Glory Part 2
  3. VIDEO : La Triumph Bonneville Street Twin à l'essai
  4. Bonne année 2016 !
  5. La Yamaha XTZ Crosser 150cc par Bendita Macchina