Interview : Tom Guyon

Article ajouté le 31/05/2017

S’il en un qui, au même titre que Livia Lancelot, Mathys Boisramé, Benoit Paturel ou Gautier Paulin, a passé un week-end sympa à Ernée, c’est bien Tom Guyon, notre champion de France Cadet en titre. 4e de l’Europe 125 pour sa première participation, le néo Junior de 14 ans a signé deux belles courses prometteuses. Micro on.

 

Alors Tom, content de ton week-end ?

« Super content. Finir quatrième pour une première, c’est cool. Et puis, ce n’était pas de la chance : j’ai pris de bons départs, j’ai suivi le rythme, je suis même remonté pendant les manches, notamment en première où je reviens de la 20e à la 7e place… C’est juste dommage que j’ai connu un petit pépin mécanique en seconde manche, j’étais 5e

Tu en penses quoi du rythme de l’Europe ?

« Il est super serré. Déjà au chrono, si tu ne débranches pas, t’es largué. J’ai signé le 9e temps de mon groupe, en étant un peu gêné, ce qui me plaçait en 17e position sur le grille de départ. Ce n’était pas terrible. Mais c’était de ma faute, j’ai mal géré. Après, si tu ne pars pas devant, tu peux oublier pour t’en sortir. Par rapport au Junior, la grande différence, c’est que l’écart entre les pilotes est infime. Après, niveau agressivité, c’est la même chose. Mais en EMX 125, on roule roue dans roue pendant les 25 minutes que durent les manches ! »

En tout cas, en Junior aussi ça se passe bien ?

« Oui, je suis actuellement cinquième du championnat. Je ne suis pas loin de monter sur le podium, c’est super. Après j’aimerais quand même scorer un podium de manche, c’est ce qui me manque actuellement. Ma meilleure perf est une quatrième place. Mais il y a un grand changement par rapport au 85. C’est plus dur physiquement, la moto est plus lourde, les circuits sont plus abimés et le niveau est plus homogène, ça fait beaucoup.»

"Le 125, c'est plus dur physiquement. La moto est plus lourde, les circuits sont plus abimés et le niveau est plus homogène, ça fait beaucoup !"

Ton père m’a dit qu’en plus tu avais beaucoup grandi cet hiver…

« C’est vrai. J’ai pris 13 centimètres en quelques mois. Ça explique qu’au début, j’ai pas mal souffert physiquement. J’avais des gros coups de fatigue. Mais là je reprends du physique et ce week-end, j’ai bien tenu mes manches. C’est positif. »

Ton objectif sera donc le titre l’année prochaine ?

« Oui. Plus un top trois en Europe. Peut être aussi un peu de supercross cet hiver. On n’a pas prévu de faire l’Europe. Ernée, c’était juste pour voir, pour préparer l’avenir. Ça nous demande un effort supplémentaire de venir y rouler : on monte en camping-car et on monte seuls la structure avec un copain. Ce n’est pas évident. Bref, on aura du temps pour faire du SX. »

Tu continues d’aller à l’école ?

« Oui, je suis les cours à l’Ecole Moto Quad nouvelle Aquitaine. Je suis dans une section sport étude moto. Je pratique du sport tous les soirs, à partir de 17 heures, heure à laquelle on arrête les cours. Et je roule à moto le mercredi et le jeudi après-midi. Ça me fait des semaines chargées, mais pas de souci. Ensuite, je fais aussi parti de l’Equipe de France. On suit des stages de temps en temps et c’est une super formule car on roule avec des gars qui nous tirent. J’en ai fait cet hiver, ça m’a bien servi. »

 

 

 

 

Vincent Boudet
Chazster.com
Roues libres

Dernières vidéos

  1. Video : Le team HVA Rockstar au Dakar
  2. Tim Gajser I The Rookie : Road to Glory Part 2
  3. VIDEO : La Triumph Bonneville Street Twin à l'essai
  4. Bonne année 2016 !
  5. La Yamaha XTZ Crosser 150cc par Bendita Macchina