Elite : Ultime épreuve du 24MX TOUR à Pernes-les-Fontaines

Article ajouté le 02/06/2017

Après avoir sillonné l’Hexagone lors des cinq premières épreuves, le 24MX Tour a choisi la Provence et le club de Pernes-Les-Fontaines pour poser ses valises une dernière fois cette année. C’est donc au pied du Mont-Ventoux, sur un terrain de très haut niveau préparé par des bénévoles au savoir-faire reconnu que le Championnat de France Elite  va livrer son verdict ce dimanche 4 juin. Le suspense est intense, six points seulement séparent les leaders de la catégorie reine. Tout est possible, cette finale s’annonce palpitante. Comme toujours, les stars de la discipline seront accompagnées des jeunes en devenir. Les pilotes du Championnat de France Espoirs 85cc disputeront l’intégralité de leur avant-dernière épreuve samedi 3 juin. Ceux du Championnat de France Junior 125cc rouleront pour se qualifier dès samedi mais courront les deux manches de leur avant-dernière épreuve le dimanche entre les courses Elite. La crème du  tricolore sera ce weekend à Pernes-Les-Fontaines, un rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte.

 

BIENVENUE AU VAL DE GUILHAUT.

Fort de son expérience, dix-huit Grand Prix de France au compteur, le moto-club pernois s’est une nouvelle fois vu confier l’organisation d’une épreuve Elite. La dernière fois, c’était en 2011. Depuis, le club a quelque peu laissé souffler ses équipes. Enfin si l’on peut dire ! En 2012 il a organisé le GP de France de Side-Car Cross, en 2013 le Trophée Franco-Italien, en 2015 la Coupe des Régions et des Courses de Ligue les autres années. Au pied du Géant de Provence, les coureurs retrouveront donc la piste mythique du Val de Guilhaut. Avec un profil sudiste plutôt rapide, dur et caillouteux, le circuit présente également des parties très techniques avec de nombreuses possibilités de trajectoire. Les conditions de course s’annoncent très bonnes. Le circuit offre une visibilité à 90% depuis de nombreux points et l’accès au paddock est libre. L’occasion pour le public de découvrir les pilotes, leurs machines, ainsi que le travail des mécaniciens. La traditionnelle séance de dédicaces permettra aux petits et grands de conserver un mémorable souvenir de cette journée. L’entrée est gratuite pour les moins de quatorze ans.

 

MANO A MANO EN TÊTE DE L’ELITE MX1.

Après son abandon sur problème mécanique à Castelnau-de-Lévis alors qu’il menait les débats,  pointait à trente points du leader  (Honda SR Motoblouz). Un retard colossal compte tenu des faibles écarts dans la catégorie. Mais le pilote VRT 3AS Honda est motivé comme jamais cette année. Et ultra-rapide ! Depuis ce fait de course, il a remporté les quatre manches disputées pour revenir à six points seulement de Boog. Ses performances lui permettent surtout de toujours avoir son destin en main. Un nouveau doublé lui assurerait le titre quelque soient les performances du porteur de la plaque rouge car, en cas d’égalité, le pilote ayant remporté le plus de manches sera titré. A l’inverse, l’Alsacien est sous pression. En retrait depuis Romagné il va lui falloir réagir s’il veut glaner son quatrième titre de Champion de France MX1. Le profil sudiste du terrain ne l’avantage guère mais il a pour lui l’expérience des GP et une grande maturité. Mathématiquement,  (Monster Energy Bud Racing Kawasaki) et  (Amexio Suzuki), respectivement troisième et quatrième, sont toujours dans la course au titre. Mais avec plus de vingt-cinq points de retard, cela paraît compliqué. Ces deux pilotes vont surtout lutter pour le podium car un seul point les sépare au classement. Là aussi le suspense va être au rendez-vous. Enfin, s’ils n’ont plus rien à jouer au Championnat, le Champion de France en titre Grégory Aranda (Yamaha 2B Moraco),  (JPM Racing Suzuki), Milko Potisek (Yamaha) ou le Belge Damon Graulus (24MX Lucas Oil Honda) auront à cœur de finir sur une bonne note.

 

 A DEUX DOIGTS DU TITRE MX2.

Avec trente points d’avance sur le deuxième Henri Giraud (Husqvarna),  (JPM Racing Suzuki) possède une marge de manœuvre plus que confortable. Il peut se permettre une manche blanche, il est donc à l’abri d’un problème mécanique. Le vice-champion de France 2016 et Champion de France de Supercross en titre peut espérer, à trente-trois ans, être sacré pour la première fois en MX. Giraud, révélation de la saison, va rouler à domicile. Devant son public, il va lui falloir regarder dans les rétros tout en espérant un improbable faux-pas du leader. En effet, deux pilotes sont à moins de dix points au classement. Arnaud Aubin (Amexio Suzuki), troisième, continue de souffler le chaud et le froid, à l’image de sa saison. S’il a remporté une manche à Saint-Thibéry, il est tombé au départ de la précédente. Le Normand semble plus rapide mais va-t-il pouvoir confirmer ?  (GSM Dafy Michelin Yamaha) est lui aussi très rapide mais n’a toujours pas réglé ses problèmes de départ. La lutte pour le podium promet d’être intense ! La catégorie MX2, pleine de jeunes talents, étant toujours très ouverte, de nombreux pilotes peuvent briguer une victoire de manche, voire d’épreuve. Le Champion de France en titre Mathys Boisramé (Assomotor Honda) est de retour aux affaires après sa blessure de Romagné. Pierre Goupillon (VHR KTM) confirme son potentiel en se plaçant dans le Top5 devant l’Américain Marshal Weltin (Monster Energy Bud Racing Kawasaki). Jimmy Clochet (Suzuki) a remporté une épreuve cette année tandis qu’Anthony Boissière (Yamaha 2B Moraco) a montré qu’à 34 ans il n’avait rien perdu de sa superbe en s’imposant dans le Tarn. Enfin Stephen Rubini, Champion de France Junior en titre et pilote GP officiel Kawasaki est engagé sur cette épreuve tout comme la double Championne du Monde Féminine Livia Lancelot (Kawasaki 114 Team).

 

THIBAULT BENISTANT AUX COMMANDES DU JUNIOR.

Âgés de 13 à 17 ans, les pilotes du Championnat de France Junior disputeront la sixième de leurs sept épreuves à Pernes-Les-Fontaines. Si les qualifications auront lieu samedi, les courses se dérouleront le dimanche entre les manches Elite. Le pilote de l’Equipe de France Espoir Thibault Benistant (YAMAHA MJC) est solidement installé en tête du classement. Il compte vingt-huit points d’avance sur Maxime Charlier (Husqvarna) et trente-trois sur Calvin Fonvieille (LR KTM Moto17). Il a réalisé une excellente opération lors de la dernière manche à Saint-Thibéry mais les pilotes se rendent coups pour coups depuis le début du Championnat, tout est encore possible. Scotty Verhaeghe (VHR KTM) pointe également le bout de son nez après un début de Championnat difficile. Revenu quatrième, il reste sur deux podiums dont une victoire à Bitche. C’est l’homme en forme de cette fin de Championnat, il faudra le surveiller de près, tout comme un autre pilote de l’Equipe de France Espoir  (TM Xcentric France).

 

PLACE AUX ESPOIRS 85cc LE SAMEDI.

Les plus jeunes pilotes, âgés de 12 à 15 ans, disputeront l’intégralité de leur sixième épreuve durant la journée du samedi. Les qualifications sont au programme de la matinée, les deux manches se déroulant l’après-midi. Pablo Metayer (Ricci Racing KTM) et Arthur Vial (GSM Dafy Michelin Yamaha) sont aux coudes à coudes. Avantage de treize points au pilote KTM mais les choses peuvent bouger rapidement. Bogdan Krajewski (Eyesen Racing KTM) a repris la troisième place à Simon Depoers (Yamaha) désormais cinquième. Quentin-Marc Prugnières (KTM) a profité d’une victoire de manche à Saint-Thibéry pour se replacer en quatrième position tandis que Florian Miot (Yamaha 2MX Motoblouz) reste sur deux Top3 de manche.

Communiqué FFM
Chazster.com
Roues libres

Dernières vidéos

  1. Video : Le team HVA Rockstar au Dakar
  2. Tim Gajser I The Rookie : Road to Glory Part 2
  3. VIDEO : La Triumph Bonneville Street Twin à l'essai
  4. Bonne année 2016 !
  5. La Yamaha XTZ Crosser 150cc par Bendita Macchina